Bienvenue sur la boutique de DVD de théâtre de La Compagnie des Artistes.
Search Site

You're currently on:

Timon d'Athènes

agrandir l'image

Timon d'Athènes

de William Shakespeare - Traduction Jean-Claude Carrière

Soyez le premier à commenter ce produit

Disponibilité : en stock.

Nominations Molières 2017 :
Patrick Catalifo (comédien dans un spectacle du Théâtre Public) 

36,00 €
Add Items to Cart
Partager :

Résumé

Timon d’Athènes s’apparente à une parabole et la mort du héros à la fin de la pièce ne suffit pas à en faire une tragédie. Je veux l’aborder comme une comédie noire, grinçante. Ce personnage qui ne connaît pas la mesure, qui explore les extrêmes, se place à la limite du sublime et du grotesque, du grandiose et du ridicule. Cette pièce est fascinante par sa radicalité : très moderne, non seulement parce qu’elle traite d’argent et d’économie, mais parce que elle pose de vraies questions quant à la nature de nos comportements en société, et sur l’origine de la violence. Dans Timon d’Athènes, la violence n’est pas sanglante ; elle n’est donc pas aussi visible que dans les pièces historiques mais elle revêt, comme dans nos sociétés modernes, des formes beaucoup plus insidieuses : le pouvoir corrupteur de l’argent et les dérives de la finance.
Les références au cosmos sont très nombreuses : en décrivant les relations économiques et politiques dénaturées de la société athénienne (avarice, avidité, parasitisme, flatterie, mensonge…), Shakespeare montre que par leur perversion, les hommes sapent les fondements mêmes de leur société et s’éloignent d’un modèle cosmologique. L’enjeu est le suivant : d’une relation saine à l’économie dépendent l’ordre du monde et le devenir de la planète.
L’intendant Flavius incarne l’espoir. C’est le seul personnage constructif de cette pièce ; il bâtit sa maison avec l’or que Timon lui a donné. C’est un symbole fort : il montre que la valeur de l’argent dépend de l’usage qu’on en fait.

Fiche technique

DVD toutes zones - format PAL

TIMON D'ATHENES
De William Shakespeare

Traduction Jean-Claude Carrière (éditions Centre international de création théâtrale)
Adaptation, mise en scène et scénographie de Cyril Le Grix
 
Avec/ Patrick Catalifo, Xavier Bazin, Philippe Catoire, Thibaut Corrion, Thomas Dewynter, René Hernandez, Maud Imbert, Jérôme Keen, Alexandre Mousset, Carole Schaal
Et avec la participation artistique du studio d’Asnières – ESCA : Aksel Carrez, Ghislain Decléty, Valentin Fruitier, Thomas Harel, Jérémy Hoffman-Karp 

Musiciens : Karim Touré - percussions // Florent Hinschberger - trompette // Jon Lopez De Vicuna - saxophone ténor, baryton et flûte traversière. 
Collaboration artistique et chorégraphie : Emilie Delbée
scénographie : Benjamin Gabrié
construction : Rémi Cassan et Lelia Demoisy
lumière : Carole van Bellegem
costumes : Cécile Box et Maguelone Jacquemont
composition musicale et création sonore : Julian Julien
ingénieur sonore : Ivan Paulik

 
Production : La Torche ardente Cie. Avec le soutien du Théâtre 13 / Paris, dans le cadre d’une résidence de création, avec la participation artistique de l’ENSATT.
Avec le soutien de l’ADAMI « L’Adami, société des artistes-interprètes, gère et développe leurs droits en France et dans le monde pour une plus juste rémunération de leur talent. Elle les accompagne également par ses aides financières aux projets artistiques. » et de la SPEDIDAM.
En coréalisation avec le Théâtre de la Tempête.
Ce spectacle a bénéficié du Mécénat culturel privé & entreprise (loi du 01.08.03) // Grand bienfaiteur : François Meynot // Bienfaiteur : Francois le Grix, décoration
Parrain : Entreprise Rigolot // Archange : Michel Joyeux.


Réalisation de la captation : Jean-Christophe Ségard
Technologie : 16/9, son stéréo numérique
Durée : 2h13 

 

Mon panier

Votre panier est vide.