Bienvenue sur la boutique de DVD de théâtre de La Compagnie des Artistes.
Search Site

You're currently on:

Newsletter

Newsletter
 

Une nouvelle façon de filmer le théâtre

Toutes les pièces du catalogue ont été filmées pour les différentes chaînes de télévision (France 2, ARTE, Paris Première, TV5, France 3, RTBF, TSR, Canal Satellite, France Ô…) par des équipes très performantes de réalisateurs.
La COPAT (Coopérative de Production Audiovisuelle Théâtrale) regroupe de nombreux théâtres privés et subventionnés dans l'ensemble de la francophonie.
Unique en son genre par la qualité, la diversité et l'étendue de son répertoire, elle s’est fait une spécialité du “film” de théâtre, réalisé pendant la représentation publique et qui conserve toute l’énergie du spectacle vivant.

Des bonus conçus pour l'amateur de théâtre :
Des bonus et des dossiers ouvrent l'accès aux coulisses et, à travers des interviews passionnantes, dévoilent la personnalité d'un metteur en scène, l'univers d'un acteur, le travail des comédiens…

Une remarquable sélection de nouvelles pièces :
La COPAT vise l’excellence dans tous les genres. Chaque pièce figurant au catalogue a préalablement rencontré un grand succès public en sorte que vous êtes assurés de faire des découvertes passionnantes et d’élargir votre connaissance du théâtre aux oeuvres les plus récentes et à leur présentation la plus moderne.

Offrez-en autour de vous :
Faire partager une émotion théâtrale… n'est-ce pas un cadeau original ?
Et pensez aussi aux jeunes, lycéens ou étudiants. Depuis 2000, “le théâtre et sa représentation” est au programme de français au baccalauréat. Offrez-leur des DVD d'auteurs classiques,qui leur feront découvrir les plus grandes mises en scène, dont certaines analyses figurent dans les bonus et ont été coproduites avec l'Education Nationale (CNDP).

Parlez-en autour de vous :
Vous êtes notre meilleur ambassadeur. Parlez de la “Collection COPAT”, faites-en profiter vos amis amateurs de théâtre qui ne nous connaissent pas. Ils pourront ainsi, où qu'ils soient, suivre le meilleur de l'actualité théâtrale de la francophonie.

 

Une brève histoire du théâtre filmé

8 mai 1928 : le responsable de la radiodiffusion à la General Electric Company annonce la première retransmission télévisée : 1 heure 30 de programme, à destination des laboratoires et de quelques amateurs ayant construit un récepteur.

11 septembre 1928 : quatre mois plus tard seulement - la première “dramatique de télévision” (television drama) est diffusée : The Queen’s Messenger, de J. Hartley Manner, mélodrame d’espionnage, relatant l'histoire d’un officier britannique à Berlin, aux prises avec une espionne russe… L’émission consiste exclusivement en une alternance de gros plans des visages et des mains.

Mais le théâtre s’impose vite comme un genre privilégié des débuts de la télévision : il fournit un répertoire, des décors et des acteurs. Le phénomène gagne très vite la Grande-Bretagne. En France, dès l’après-guerre, les “dramatiques” sont diffusées en direct depuis les Buttes Chaumont. Et le 28 août 1966, “Au théâtre ce soir” débute sur les antennes de l’ORTF.

Déjà, la caméra s’est déplacée du studio au théâtre. Mais les moyens techniques continuent à imposer au réalisateur le montage en direct.

 

Qu’est-ce que filmer le théâtre aujourd’hui ?

L’avènement des technologies numériques dans les années 1990 change la donne : la facilité nouvelle d’enregistrement, la souplesse de l’utilisation d’un équipement de plus en plus diversifié offrent un champ de possibilités nouvelles.
Ainsi, la recréation complète d’une pièce, filmée sans public dans un studio ou au théâtre, est désormais possible.
Si elle permet à la caméra de monter sur la scène pour mieux s’immiscer dans l’action et proposer au spectateur de théâtre un point de vue jusqu’alors inédit, la recréation néglige une dimension essentielle : filmer des acteurs qui ne jouent plus pour un public mais pour une caméra relève fondamentalement d’une démarche cinématographique, incapable de recréer l’émotion propre au spectacle vivant et cette relation entre le spectateur et l’acteur, unique au théâtre. La captation, elle, “saisit” le spectacle vivant pendant sa représentation publique. Servie par les technologies les plus innovantes développées par la télévision, elle sait proposer un regard inédit et créatif. Confronté à une multitude de possibilités techniques, le réalisateur doit opérer des choix.Il établit un minutieux découpage spatial : le placement des caméras et des micros doit permettre de saisir tous les aspects constitutifs du spectacle (action, parole, décors…).

Filmer le théâtre n’est donc pas un art figé : aucun dispositif standard pour chaque pièce, chaque mise en scène, chaque répertoire, chaque salle exige une nouvelle conception. Enfin, la captation est le fruit d’un croisement d’intentions, le résultat d’un dialogue entre l’approche du réalisateur et le travail du metteur en scène. Elle aboutit à la création d’un nouvel objet, le Film de Théâtre, participant des deux disciplines: Théâtre et Cinéma.

 

Mon panier

Votre panier est vide.